AirV's Blog

Just another blog

Dual boot

Cas d’école, un poste multi boot :

  • NT-Linux sur le disque master ;
  • XP sur le disque slave.

Lilo ne permet pas de booter sur le 2ème disque si le bios ne le gère pas (Grub si ?).

La solution est de se servir du boot manager de windows pour lancer le XP qui se trouve sur le 2ème disque.

Pour se faire il faudra :

  • Modifier le boot.ini du windows se trouvant sur le 1er disque ;
    multi(0)disk(0)rdisk(1)partition(1)WINDOWS= »Microsoft Windows XP Professionnel » /fastdetect
  • Copier les fichiers NTDETECT.COM et NTLDR du 2ème vers le 1er disque.

Le fichier boot.ini ressemble à quelque chose de ce genre :

[boot loader]
timeout=30
default=multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(1)WINDOWS
[operating systems]
multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(1)WINDOWS= »Microsoft Windows XP Professionnel » /fastdetect

o๠:

  • timeout représente le compte à rebours avant que le système par défaut se lance ;
  • default est le système qui va démarrer si on n’effectue pas de choix ;
  • [operating systems] : c’est la liste des systèmes présents ;

Ici, les lignes « default » et « operating systems » sont les mèmes puisque qu’il n’y a qu’un seul système.

  • multi(0) représente le contrôleur. Une interface scsi aurait porté comme dénomination scsi(0) ;
  • disk(0) représente le disque o๠se trouve le système dans une interface scsi. Elle reste identique pour l’interface multi. La numérotation (0) ne change qu’en cas d’interface scsi ;
  • rdisk(0) représente le disque o๠se trouve le système dans une interface multi ;

C’est ce qui commence à nous intéresser. La numérotation des disques commence à 0 ;

  • partition(1) représente la partition du disque o๠se trouve le système d’exploitation. La numérotation commence à (1).